Accueil / Nos sens / L'Émotion / De coeur en coeur

De coeur en coeur

Rencontre avec Réaline Morin | texte David Larose

 

L’amour, une valeur fondamentale que tout le monde mérite de recevoir et de donner. C’est la valeur principale que prône madame Réaline Morin. Inculqués dès son plus jeune âge par ses parents et son entourage, l’amour et le respect l’ont accompagnée tout au long de son parcours personnel et professionnel. L’amour s’est multiplié avec ces femmes de coeur qui ont su l’aimer et l’écouter. Ces religieuses, à l’autorité dite parfois exagérée, lui ont permis de devenir la femme qu’elle est aujourd’hui. Dans sa vie d’adulte, madame Morin réalisa que ces religieuses dévouées et travaillantes aimaient profondément la future enseignante qu’elles formaient. Cet amour, elle a su le transmettre à ses élèves pendant ses 30 années de service dans une école primaire. Madame Morin avait en moyenne 28 jeunes de 7 ans qu’elle a aimés, maternés, consolés, aidés, éduqués et initiés au plaisir d’apprendre. Ensemble, ils ont vécu des moments inoubliables et remplis d’amour. Plusieurs anciens étudiants parlaient d’elle comme d’une enseignante sévère, mais juste, ce qu’elle a pris comme un compliment. Tant reçu de ses parents et des religieuses tout au long de sa jeunesse, l’amour a toujours été facile à inculquer à tous ces étudiants.

 

 

Durant ces 30 années, elle a rencontré celui qui deviendra un jour son plus grand amour. Un amour qui aura duré 48 ans avec un mari bon et veillant qui l’aimait énormément. Cet amour, elle le garde aujourd’hui jalousement, au plus profond de son être. Jean et elle ont donné naissance à deux enfants qui sont les amours de sa vie et ce qu’elle a de plus précieux. Line et Denis lui rendent visite régulièrement, ce qui lui fait grandement plaisir, et elle est tellement fière de ce qu’ils sont devenus. Pour compléter son amour et sa fierté, elle a la chance d’être grand-mère de deux petits-enfants qui sont ses rayons de soleil. Elle est comblée chaque fois qu’ils lui rendent visite ou qu’ils lui envoient des courriels. Entre-temps, madame Morin retourna au nid familial pour prendre soin de ses deux premiers amours, ses parents. Ils souhaitaient sa présence attentionnée et son soutien pour les accompagner lors de leur vieillissement. Elle leur donna tout l’amour nécessaire pour traverser cette période.

Aujourd’hui, madame Morin vit à la Résidence des Bâtisseurs depuis maintenant 8 ans. Les résidents y forment une grande famille et l’atmosphère est chaleureuse. Même si elle est plutôt solitaire pour lire, faire ses mots croisés et aller sur sa tablette électronique, madame Morin aime ceux qu’elle fréquente, surtout lors de ses activités préférées comme le bingo. Pour tous ces amours et ces gens qu’elle a côtoyés et qu’elle côtoie aujourd’hui, je vous laisse sur ces belles paroles : «Tout au long de mon chemin, j’ai été en contact avec des personnes spéciales qui m’ont aimée et que j’ai chéries: ce sont mes amours. Ces amours que je continue d’aimer, ceux qui reviennent dans mon coeur et à qui je peux encore dire : je vous aime, vous êtes ma raison de vivre. N’oublions jamais que la vie est faite de moments précieux.»

 

J’ai eu du plaisir à partager de beaux moments précieux avec madame Morin. J’ai cru remarquer que ma présence lors de ce projet a mis de la valeur et de l’occupation dans la vie de madame Morin, mais aussi dans la vie de ceux et celles que j’ai pu côtoyer aux alentours. Ma présence et le projet en question ont été très appréciés par nous deux. Ce fut très agréable et cela est une très bonne idée pour les années à suivre. Que de beaux moments en excellente compagnie. MERCI ! – David

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Yves Harrisson, en éclaireur…

texte Pierre Sénéchal | photo Martin Boisvert Artiste prolifique, talentueux et résolument libre, Yves Harrisson …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *