Accueil / Nos sens / La Vue / Côte-du-Sud : Événements oubliés, tome 2

Côte-du-Sud : Événements oubliés, tome 2

texte Maurice Gagnon

L’auteur Maurice Gagnon vient de lancer le 2e tome de la série Côte-du-Sud, Événements oubliés, mettant en lumière une cinquantaine de personnes et d’événements qui ont façonné la petite histoire de notre coin de pays. Comme pour le premier tome, c’est à bord de la machine à voyager dans le temps que l’auteur nous transporte d’un village à l’autre, entre Saint-Alexandre et L’Islet, en remontant vers Saint-Pamphile et Saint-Adalbert. Chaque histoire est accompagnée de photos pour la majorité inédites. Au nombre des personnes que l’auteur nous propose de découvrir, citons la première femme photographe de l’Est-du-Québec, Marie-Alice Dumont ; le sympathique inspecteur d’école Amédée Duval ; l’artisane Émélie Chamard ; ou encore, l’inventeur de la motoneige Moto- Ski, Jean-Yves Bélanger. Parmi les événements qui ont retenu l’intérêt de l’auteur se trouvent l’écrasement d’un avion au lac de l’Est et le parcours de la goélette Monica L.

L’auteur
Auteur et journaliste, Maurice Gagnon en est à son sixième livre. Depuis 2000, il a publié trois romans policiers, Seul l’assassin a le droit de mentir, Coups de théâtre et L’Isle silencieuse ; un roman historique, Les amants de Port-Joli ; et deux recueils d’événements oubliés sur la Côte-du-Sud. Maurice Gagnon a aussi adapté son premier roman pour le théâtre sous le titre L’Affaire Bergamote et signé le scénario du parcours théâtral Le cadavre du meunier en collaboration avec le Théâtre de la Bacaisse. Une adaptation théâtrale des Amants de Port-Joli est en préparation. Côte-du-Sud, Événements oubliés, tomes 1 et 2, sont publiés aux éditions Mots en toile. Les livres sont disponibles en librairie et dans quelques points de vente à Rivière-du-Loup, Saint-Pascal, Saint-Pacôme, La Pocatière et Saint-Jean-Port-Joli.

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Une résolution environnementale pour 2019

texte Sarah-Ève Roy | Journaliste à L’Inné-Dit | photo Patric Nadeau À chaque début d’année, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *