Blogue no.1 – Un pas de plus sur le web !

2017 : La tête pleine d’idées et envie de développer

J’avais déjà la ferme intention de développer une stratégie numérique pour le magazine en 2017, alors que je venais d’acheter la Rumeur du Loup à mon grand ami Busque.

On m’avait demandé en entrevue à Radio-Canada si ce n’était pas un peu risqué d’acheter un média papier à un moment où les journaux sont en déclin au Québec. Effectivement, ce l’était. Mais quand on aime se donner du trouble, on fonce tête première! (Rires) Déjà, j’étais convaincue de l’attachement de la population à la Rumeur du Loup et je n’avais que très peu de doute que nous allions pouvoir faire ensemble ce passage vers le web.

En fille qui aime collaborer avec tout le monde, j’avais convié tous les gars des boîtes de vidéo de Rivière-du-Loup (Géniproduction, Wazoom, PixMédia, Bongo films, KDF et Expéria production ) afin d’évaluer la faisabilité de travailler tous ensemble à produire des contenus pour un média citoyen autoproduit.

Puis les années ont passé si vite … que j’ai eu le temps de faire quelques tests qui ont bien fonctionné avec Experia, avec Titou Lamazou, puis avec Priscilla Winling. Cependant, prise dans un tourbillon constant à financer, à produire et à développer le magazine, je n’avais jamais assez de jus de cerveau pour mettre en parallèle une stratégie web. J’ai connu une magnifique croissance avec le magazine papier. J’ai développé un réseau de collaborateurs et collaboratrices freelance extras- Olivier Réhaume, Guillaume Leblanc, Jean-François Lajoie, Catherine Roy, Titou Lamazou, Stéphanie Beaudoin, Marine Thery, Sara Dumais-April, Amélie Bureau, Priscilla Winling, Julie Houde-Audet, Marie-Claude Poirier, Sébastien Rioux, Laura-Lou Fortin, Samuel Harper,Marie-Pierre Daigle, Fabien Chebaucher, Marilie Bilodeau, Sylvain Dionne, Marie Genest, Maurice Dumais, Isabelle Gallard, Gabrielle Rousseau, Sophie Gagnon, Mathieu Gagnon, Rachel Fleury, Zazou Lamitraille, Tom Morin, Nadine Boulianne, Lea Delignies, Lénaïg Mercier, CDA, Manon Testud, Jean-Philippe Cloutier, Busque, Arnaud Baudoux, Anissa Richard et plus… (et désolée à ceux que j’oublie)! Le nombre de fournisseurs dans mon compte “Entreprise” a triplé! Mes dépenses et mes revenus aussi haha ! Bref, je me suis mise dans le jus pas pire !

2019: Puis il y eu la vie et l’incontrôlable

Puis est arrivé le décès prématuré de mon père… ce deuil m’est rentrée dedans en baptême. Quatre mois plus tard, BANG! une pandémie ! Obligée de cesser d’imprimer ! Plus de revenus! Mais vous savez quoi ? J’ai enfin eu du temps ! Même si j’ai dû évidemment trouver un emploi – que j’adore et que je lâcherai pas de sitôt – il était hors de question que j’abandonne la Rumeur du Loup!

Or, avec du recul, j’ai eu un an, ou presque, pour placer progressivement les canaux pour déployer la suite. J’ai pu tester le placement web, pimper un peu mon site, programmer un dépôt de textes en ligne, créer un compte Instagram actif et des stories en continue (ou presque), faire un challenge créatif entièrement diffusé sur le web – qui sera dans le magazine de mars-, produire la série vidéo la Rumeur sur la route, faire des balados, et dernièrement, créer une communauté Facebook, puis finalement, ce blogue!

2021: Puis il y aura la fête !

Avec l’incertitude financière engendrée par la COVID et mon désir de maintenir la Rumeur dans un équilibre quotidien réaliste, je profite du 10e anniversaire de la Rumeur du Loup pour lancer une nouvelle formule PAPIER ET NUMÉRIQUE.

La Rumeur du Loup se veut toujours citoyenne, engagée, culturelle et pour la transition écologique et communautaire.

Elle a toujours besoin de porter la voix de rédacteurs et rédactrices bénévoles, d’être produite par une équipe de collaborateur·trice·s contractuel·le·s, de partenaires financiers qui supportent l’initiative en la rendant accessible pour tous et en y produisant aussi des contenus, de lecteurs et lectrices, d’abonné·e·s papier ET numérique, de commerces partout au Bas-Saint-Laurent qui l’acceptent en ses murs et de bénévoles pour la mener à bon port !

Continuez de faire partie de ce fabuleux projet collectif !

On fête ça ensemble bientôt, dès que possible ! Entretemps, je vous écris ici toutes les deux semaines !

Bise, MAD

Marie-Amélie Dubé, propriétaire et rédactrice en chef de la Rumeur vous partage les dessous du magazine deux fois par mois dans le Blogue de la Rédac!

À propos de Marie-Amélie Dubé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *