Accueil / Nos sens / La Réflexion / Biblio Pop, la bibliothèque réinventée

Biblio Pop, la bibliothèque réinventée

fev53

par Julie Grant – Chargée de projet et formatrice en alphabétisation

 

Les bibliothèques ont longtemps joué un rôle crucial dans les sociétés. Gardiennes de l’histoire des peuples, sièges du savoir, lieux de rassemblement des savants, d’étudiants et des simples citoyens, les bibliothèques trônaient au centre de la culture des nations. Et même si elles semblent avoir perdu un peu de leur lustre en cette ère numérique, les bibliothèques demeurent une institution importante pour l’accès à l’information et à la culture. Chaque village, peu importe son éloignement ou sa population, lutte pour maintenir ce service de proximité. Partout, des bénévoles s’impliquent pour animer leur milieu. C’est donc en s’appuyant sur ces forces remarquables que le projet Biblio Pop s’est déployé. Biblio Pop, c’est d’abord un projet-pilote en alphabétisation porté par l’organisme communautaire ABC des Portages qui vise à améliorer l’offre de formation. L’organisme dessert les MRC de Kamouraska, de Rivière-du-Loup et de Témiscouata, un immense territoire majoritairement rural où il s’avérait de plus en plus difficile de recruter des participants aux activités de formation. C’est le Témiscouata qui a été retenu pour déployer ce projet-pilote, à cause notamment de son étendue et de sa faible densité de population. L’objectif est d’offrir des formations de base en français, en mathématique et en informatique de manière plus régulière, à proximité des citoyens. Il faut aussi trouver des lieux facilitant les apprentissages, neutres, qui ne stigmatisent pas les gens. Ainsi, les bibliothèques publiques sont apparues comme des lieux parfaits pour recevoir les participants. De plus, ces établissements partagent la même mission éducative que l’organisme.

Le projet Biblio Pop s’inspire d’abord d’un concept florissant à travers le monde : la « bibliothèque troisième lieu ». Ce troisième lieu est en fait un endroit central où les gens peuvent socialiser sur une base régulière, en dehors de leur domicile et de leur travail où ils passent la vaste majorité de leur temps. Ce concept redéfinit donc le modèle de la bibliothèque en affirmant une vocation sociale forte. La « bibliothèque troisième lieu » veut également démocratiser l’accès à l’information, à la connaissance, à la culture et au loisir. Elle ouvre ses portes à tous et crée un véritable espace citoyen. C’est un lieu confortable qui invite aux discussions, qui favorise les échanges et la mixité sociale, et qui agit comme un vecteur de transformation des individus et de la collectivité. Le rôle de la bibliothèque telle qu’on la connaît reste inchangé. Pour en faire un troisième lieu, on ajoute à ses activités régulières des activités de formation, on crée un espace collaboratif, on tient des rencontres citoyennes, on offre des services d’accompagnement, on utilise les nouvelles technologies pour des vidéoconférences ou pour consulter la population d’une municipalité.

fev52

« Partout, des bénévoles s’impliquent pour animer leur milieu. »

fev54

Au Témiscouata, chaque petite municipalité possède une bibliothèque, rénovée avec soin au cours des dix dernières années. Certaines sont plus dynamiques que d’autres, mais en général, la bibliothèque demeure un lieu sous-utilisé par la population. Pourtant, plusieurs habitants de ces communautés sont nostalgiques des lieux informels qui servaient jadis de lieu d’échange important : le parvis de l’église ou le magasin général. La bibliothèque devient dès lors ce troisième lieu. Au Témiscouata, six Biblio Pop seront déployées au cours des trois prochaines années. Dans chacune d’elles, ABC des Portages offrira de la formation de base en français, en mathématique et en informatique. D’autres activités d’éducation populaire offertes par différents partenaires s’ajouteront à la programmation. La Biblio Pop deviendra peu à peu un espace citoyen et prendra la couleur de son milieu. De cette manière, ABC des Portages espère encourager et faciliter l’apprentissage tout au long de la vie, pour tous, peu importe le niveau de scolarité ou les mauvaises expériences scolaires. Déjà, les services sont disponibles dans les communautés de Dégelis, tous les mercredis, et de Lac-des-Aigles, tous les jeudis, entre 9 h et 17 h. Pour y participer, il suffit de se présenter à la bibliothèque, de téléphoner à ABC des Portages au 418 862-9998 ou de visiter le site Web bibliopop.org. Les citoyens et les organismes qui voudraient offrir des activités ou des formations reliées au projet peuvent communiquer avec la chargée de projet, Julie Grant, à l’adresse courriel info@bibliopop.org.

 

 

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Le rideau de l’apparence

texte Sarah-Ève Roy | Journaliste à L’INNÉ-Dit   Vous savez sûrement que l’apparence physique préoccupe ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *