Affichez vos couleurs #Supportez la Rumeur

Ben quin!

Texte Angeline Breton, coordonnatrice en billetterie

Tout récemment, j’ai eu le bonheur de participer à une formation montée par RIDEAU, le Réseau indépendant des diffuseurs d’événements artistiques unis, spécialement pour les bibittes dans mon genre, les gestionnaires en billetterie. Outre le fait de sortir enfin de mon vivarium (bureau), j’avais avec cette formation l’occasion de rencontrer mes pairs et de pouvoir discuter des innovations de demain. Je n’ai évidemment pas hésité une seconde lorsque mon patron, très gentil patron, m’a proposé de m’inscrire à cette activité. Je lui ai tout de suite répondu « ben quin ! ».

TU VENDS DES BILLETS ? !

Avant de m’enfoncer plus dans le vif du sujet, je vais d’abord essayer de démystifier ce en quoi consiste mon travail. Je suis coordonnatrice de billetterie/responsable du service à la clientèle/graphiste/adjointe administrative. Enfin, pour tenter de faire court, je suis celle qui programme tous les événements dans notre système pour vous les rendre accessibles, celle qui se cache derrière mes merveilleuses préposées en billetterie et, quelques fois, celle à qui vous parlerez parce que vous avez des questions ou des petits soucis avec vos achats. J’ai aussi la chance de m’occuper d’une grande partie des publicités et des visuels qui vous invitent à nos spectacles. Je fais partie d’une belle équipe qui travaille fort à vous offrir une expérience culturelle mémorable de qualité.

NUMÉRISATION

Je reviens maintenant à ce qui nous intéresse, ma formation. Après avoir bouclé ma valise et pris le bord de la métropole, je suis arrivée dans un groupe impressionnant de gestionnaires de billetterie de partout au Québec. De Baie-Comeau à Montréal, en passant par le Saguenay, nous avions là un bel échantillonnage de professionnel.le.s. Je voyais enfin que je n’étais pas seule au monde ! Pour vous donner une idée, c’est comme si tout à coup j’étais tombée sur une vingtaine de Wilson ! Après des présentations, toutes en noms et en chiffres (je peux vous dire que nous n’avons rien à envier à personne), nous avons accueilli notre premier conférencier pour parler du futur de la billetterie. La numérisation est le nouveau modèle à suivre ; dématérialiser nos systèmes physiques pour profiter de la grande flexibilité du web. Bref, nous rendre accessibles partout et en tout temps, ainsi que rendre le client le plus autonome possible : la billetterie en ligne, les billets virtuels, les messages par courriel et les communications par réseaux sociaux… Tout ça mis à votre disposition ! Nous avons navigué à travers cet univers pendant des heures, et tout à coup je me suis écriée : « Mais où situez-vous l’humain dans tout ça ? Mon.ma client.e est fait de chair et de sang, et j’aime bien l’accueillir et en prendre soin ! » On venait de réduire mes chances de voir des humains à presque zéro ! Mais ne vous inquiétez pas, notre conférencier nous a bien expliqué que le client reste le centre même de notre organisation. Nous suivrons la vague, nous resterons à l’affût des nouveautés pour vous offrir le meilleur service. Mais parce qu’il y aura beau y avoir tous les outils numériques à notre disposition, nous n’oublions pas que la culture est une question d’échanges réels d’émotions et de sentiments. Je suis persuadée que malgré les avancées technologiques, l’humain retournera toujours vers ce qui est vivant et vrai. C’est pourquoi nous sommes et resterons là, mes deux Louises, Anne et moi, pour vous servir !

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

De l’insulte à l’injure

Texte | Éric Dubois, syndicaliste, citoyen des Trois-PistolesIllustration | CDA Récemment, Le Devoir a publié …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *