Accueil / Nos sens / La Vue / Aus dem selben Holz geschnitzt

Aus dem selben Holz geschnitzt

par Maurice Gagnon

 

L’Allemagne sera à l’honneur du 26 au 29 juillet prochain lors de La Biennale de la sculpture de Saint- Jean-Port-Joli. Sous le thème « Faits du même bois », sept artistes liés à Oberammergau, un magnifique village montagneux de Haute-Bavière reconnu pour ses sculptures sur bois, seront jumelés avec autant d’artistes influencés par Saint-Jean-Port-Joli. La programmation, cosignée par les commissaires Johannes Bierling d’Allemagne et Michel Saulnier de Saint-Jean-Port-Joli, proposera des expériences de création métissée à travers sept binômes inusités. Pendant 18 jours, les duos d’artistes travailleront dans l’intimité de l’atelier à une oeuvre commune. Ces créations seront dévoilées durant les quatre jours de festivités.

 

« Ces créations seront dévoilées durant les quatre jours de festivités. »

La Vigie du parc des Trois-Bérets sera le lieu central de la fête. Toutefois, le jumelage entre les artistes Johannes Volkmann et Chantal Caron se déroulera sur la grève. Le parcours de l’église jusqu’au parc que proposeront Thomas Hildenbrand et Benoi Deschênes sera, lui, un clin d’oeil à la passion du Christ que rejouent tous les dix ans les habitants d’Oberammergau pour remercier le Ciel de les avoir délivrés de la peste. Les autres duos seront composés de Johannes Bierling et Natalie Lafortune, de Michaela Johanne Gräper et Sylvie Cloutier, de Johanna Knöpfle et Mathilde Leveau, de Heike Schäfer et Ché Bourgault, et de Thomas Straub et Caroline Gagné. Mathieu Houde, finissant de la Maison des métiers d’art de Québec, sera lui aussi à l’oeuvre dans le parc. Les deux villages ont beaucoup en commun. Ils perpétuent la tradition de sculpture sur bois en taille directe. Saint-Jean-Port-Joli, grâce aux frères Bourgault, a eu longtemps une école de sculpture. Oberammergau a la sienne. On retrouve de part et d’autre des boutiques de sculptures, un musée et plusieurs ateliers d’artistes. L’art religieux y a été et y demeure très présent. Plusieurs activités familiales se tiendront durant la fin de semaine. Notons les spectacles de David Goudreault, Tire le coyote, Millimetrik et le souper d’inspiration bavaroise. Des expositions se tiendront au Centre GO de Saint-Jean-Port-Joli et au Musée de la mémoire vivante. Le Musée maritime du Québec à L’Islet présentera en outre la conférence Une forêt à la mer sur les essences de bois utilisées pour la fabrication des embarcations. Jocelyn Philibert invitera les visiteurs à exploiter leur talent de photographe lors de deux promenades au bord de l’eau. Deux macarons seront en vente pour l’événement. Le macaron « Gold » permettra, pour 20 $, de soutenir la fête et d’accéder à toutes les activités, incluant les spectacles.

juin63

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Nunavik : Histoires de tundra

textes Marie-Chloé Duval photo Jonathan Rose   14 jours Il y a 14 jours, jour ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *