Accueil / Nos sens / L'Émotion / Vu, lu et entendu
avril04

Vu, lu et entendu

par MAD – photo Patric Nadeau

 

« T’amènerais quoi, toi, si tu devais aller seul sur une île déserte ? Des livres pis mon cellulaire pour écouter ma playlist préf. Pis des allumettes ! »

« Je me rappelle la première fois où je suis montée sur une scène ! Mon costume était tellement hot ! »
« Quand je pars en voyage, c’est certain que j’ai des magazines pis un ou des livres. Ah oui, j’amène aussi un livre pour écrire pis dessiner. »
« J’étais dans l’harmonie au secondaire, pis on allait au Festival des harmonies du Québec chaque année. »
« Ce livre a changé ma vie ! Faut que tu lises ça ! Tiens, je te le prête ! »
« J’ai fait trois ans de concentration en art dramatique au secondaire. Aujourd’hui, je suis comédienne ! »
« Ah oui, elle a déjà sorti sa biographie ? Ah ben, coudonc ! »
« J’étais le seul gars dans les cours de danse. Mais je haïssais tellement ça, l’éducation physique, fait que la danse, ça me permettait de bouger pis d’avoir plein d’amies filles ! »
« Si tu cherches un cadeau pour un enfant, prends ce livre-là, les illustrations sont malades ! »
« Je viens d’acheter son dernier roman, j’ai trop hâte à ce week-end pour le commencer. »
« Faut qu’on lise la pièce dans mon cours de littérature, pis ensuite on va voir le show à Québec. C’est la première fois que je vais aller au théâtre. »
« J’aurais voulu être un artiste. »
« Ah il aurait dû y aller, il aurait dû le faire, crois-moi. On a tous dit : “Ah c’est dommage, ah c’est dommage, c’est p’t’être la dernière fois.” Dommage, Bigflo et Oli. »
L’Homme a besoin d’art et de littérature plus que de pilules, de crème ou de maquillage. Des libraires/centre d’arts qui fonctionnent selon le principe d’une pharmacie, pourquoi ça n’existe pas ? Aujourd’hui, on prescrit à votre enfant, à votre épouse ou à votre frère un livre, un spectacle de musique classique, deux livres, une visite au musée, trois livres, alouette ! Il y a des cercles de lecture. Ça se rencontre et partage son dernier coup de coeur littéraire. Oui, oui, ici même à Rivière-du-Loup. Il y a des festivals comme la Crue des mots du 15 au 22 avril organisé par le CLAC à Matane, ou Québec en toutes lettres en octobre. Il y a l’heure du conte dans bien des bibliothèques. Il a des soirées de lectures ou de slam et il y a la Journée internationale du livre et du droit d’auteur le 23 avril prochain à découvrir dans nos pages (p. 18) d’ici cette date ! Il y a dans ce monde effréné un besoin, sans contredit, de s’arrêter par moment et de prendre du temps pour l’investir en nous. L’École secondaire de Rivière-du-Loup investit beaucoup de son temps à aider des jeunes en ébullition à se découvrir par l’art. La Rumeur du Loup vous propose ce mois-ci d’entrer dans la bulle du programme Arts de la scène. L’art et la littérature. Deux refuges. Un monde.
P.S. Avez-vous lu le dernier de Catherine Dorion ? Ce qui se passe dehors ? Je ne l’ai pas encore fini. On s’en reparle !

avril03

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

juillet32

Raynald Légaré, 50 ans d’inspiration

par Maurice Gagnon | photo Christian Thériault   « Nous étions le mouvement, nous sommes ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *