Accueil / Nos sens / L'Émotion / Voir le beau dans ce monde m’inspire
colineserreau

Voir le beau dans ce monde m’inspire

joanapln

Joana Pln

 

Ça me pousse, comme une mauvaise herbe, le beau m’encourage à grandir, à passer les étapes que la vie met sur nos chemins. Le beau, je le vois en tout, en toi, en moi, dans les êtres qui m’entourent, dans l’art ou dans la nature, qu’elle soit sauvage ou humaine. Je le vois dans cette grandeur, cette splendeur, dans l’immensité de ces paysages tout verts qui nous entourent, ici dans le Bas-du-Fleuve. Le beau est partout, le beau est vaste et paisible. Il est perceptible dans tout, dans tout le monde et par tous.

 

Le beau, je le trouve chez Coline Serreau… Cette femme, cette artiste complète, à la fois réalisatrice, joueuse d’orgue ou trapéziste. Elle est une constante source d’inspiration. Je me retrouve subjuguée par ses films. On peut les écouter mille et une fois, en découvrant sans arrêt de nouveaux sujets qu’elle a à coeur de traiter : l’écoute, le partage, la religion, le bonheur, les rapports humains, l’écologie. Ses films sont comme une bonne chanson de rap. On se les repasse en boucle pour toujours en découvrir plus, prêter attention au petit détail qui nous a échappé lors du 4e visionnement et, quand on prend le temps de l’écouter comme il faut, on y découvre des petites pépites d’or. Cette militante de l’agriculture biologique m’a ouvert les yeux sur la société dans laquelle on vit, ce système de l’agroalimentaire à but lucratif et la production de masse qui détruit nos écosystèmes, nos patrimoines, nos semences, en somme, ce que nous sommes. Cette femme m’inspire et a fait naitre un combat en moi.

 

colineserreau

 

Je trouve Pierre Rabhi beau. Philosophe et agriculteur, il dénonce les villes et l’urbanisation à titre de prison dorée où nous ne sommes que des bêtes en cage qui tournent en rond, loin de notre essence, de notre nature profonde. En constante recherche de l’ivresse d’une vie et d’une ville qui va trop vite. Cet homme m’inspire, m’a appris la puissance de la modération.

 

pierrerabhi

 

Je trouve la terre belle, mais je trouve surtout beaux les humains qui la travaillent. Je trouve belles ces agricultures qui respectent leur sol et le protège. Que je les trouve beaux, ces acteurs de notre quotidien, ces vraies stars qui se tapissent dans l’ombre. Ceux qui ont de l’amour pour leur métier et pour nous, les autres humains qui, sans même une pensée pour leurs efforts, se nourrissent — parfois se gavent — de la production obtenue à la sueur de leur front. Ces gens m’inspirent plus que tout. Je ne rêve que de les aider et de partager mon temps avec eux. Vous l’aurez compris, l’alimentation est mon combat et mes armes sont la modération, les mots, les images et mes petits plats.

 

« Alors, merci à eux, merci à ces personnes formidables qui font de mon monde une oeuvre d’art, merci à ces artistes du quotidien. »

 

Dans tout ça, je trouve ma vie belle, ma communauté inspirante, mes amis magnifiques, le fleuve splendide et les couchers de soleil émerveillant. J’aime ouvrir les yeux et me demander qui va m’inspirer le matin, m’émouvoir le midi, me dynamiser l’après-midi et m’apaiser le soir. Je me laisse porter par le temps, oubliant son influence, me concentrant sur les rencontres, sur ce qui m’allume. Prendre le temps m’inspire. Je vous y invite, c’est un espace-temps où l’on découvre un tout autre monde. Dans ce monde, j’aime les gens qui m’entourent. Ils me donnent des envies irrésistibles de danser, de chanter, de voyager, de cuisiner, de travailler. Ils me donnent envie de vivre, de partir et à la fois de rester. Les gens qui m’inspirent sont devenus ma famille, et ma famille m’inspire à réaliser mes rêves, à vivre de mes passions et à nourrir mon combat. Merci la vie, et merci à toi qui as pris le temps… Le temps de lire l’inspiration éphémère d’une passionnée du beau.

Je suis une écrivaine qui dessine

Je suis une graphiste qui cuisine

Je suis une jardinière qui voyage

Et surtout, je suis pressée de te laisser le temps
de m’inspirer.

 

 

À propos Louis-Philippe Gélineau Busque

Voir aussi

juillet05

En route vers la prochaine élection municipale

par Busque   Les élections municipales de Rivière-du-Loup s’en viennent à l’automne, voilà une bonne ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *