Accueil / Nos sens / La Vue / Un petit grand monde !
melusine01

Un petit grand monde !

karineraymond

par Karine Raymond, photos par Maxime Desbiens

 

L’univers de Mélusine, c’est à la fois un monde inspiré et inspirant. Depuis peu, c’est la fusion créatrice de deux filles captivantes : Émilie Boucher et Rachel Gagnon. L’entreprise existe depuis 10 ans, tenue par Émilie qui a su relever en solitaire une montagne de défis ! Une charge de travail considérable. L’arrivée de Rachel, cette nouvelle complice, permet maintenant d’accroitre à la fois la production et la motivation. Les filles se partagent toutes les tâches, de la création au markéting, de la vente à la comptabilité. Mélusine, c’est dorénavant 2 regards, 2 nuances et 4 mains ! L’entreprise grandit, évolue. C’est la combinaison parfaite !

 

Mais qui est donc Mélusine ? Une entreprise d’ici qui confectionne des bijoux entièrement réalisés à la main. Une recherche assidue de qualité dans les matériaux, les coupes, les coutures et le service à la clientèle. Trois remarquables collections par année en plus des nouveautés et des articles spéciaux. C’est aussi un tout nouveau site Web qu’elles ont entièrement conçu et qu’elles gèrent de façon autonome. Il y a certes beaucoup de travail derrière leur entreprise, mais la naissance du duo permet aux rêves de grandir. La visite de leur site en ligne est d’ailleurs une belle expérience en soi ! C’est une invitation à prendre contact avec les bouts de vie qui les inspirent ! En réalité, l’essence même de Mélusine est un appel à porter sur soi un morceau de vie, une esthétique touchante et significative. « Les bijoux, ça parle plus que l’on pense », affirme Émilie. C’est une histoire de souvenirs, autant pour les créatrices que pour les porteurs de ces oeuvres. Il demeure néanmoins qu’il reste encore plusieurs projets à mener. Mélusine reste une entreprise établie en région et cela amène une adaptation constante. Plusieurs d’entre nous aiment le travail des artisans, mais nous sommes encore trop peu à les encourager. Les préjugés subsistent quant aux produits locaux que l’on considère à tort comme trop dispendieux. Le duo doit alors jongler avec l’aspect éducatif de la démarche de création. Il est souvent de mise de rappeler aux gens que le produit est québécois, fait entièrement à la main avec des matériaux d’une grande qualité et surtout que le service à la clientèle prend un caractère consciencieusement exclusif. Nous sommes à des kilomètres du travail à la chaine. Ce contact est vital. L’échange entre les créatrices et les clients devient même un privilège dans ce monde où l’on prend rarement le temps de créer un lien. Un lien avec les gens et un lien avec les objets. Un lien avec ce qui est tout simplement beau. Être une entreprise en région, c’est aussi bénéficier d’une vie riche qui vient nourrir la création. C’est la possibilité de prendre le recul nécessaire pour s’apaiser et s’inspirer.

 

melusine01

 

« En réalité, l’essence même de Mélusine est un appel à porter sur soi un morceau de vie, une esthétique touchante et significative. »

 

Les stimulus sont différents des grandes villes et Mélusine grandit au travers la famille, les amis et le fleuve. Comme les défis les stimulent, elles continuent de faire connaitre leur art à travers nos rues ! Pour cela, elles doivent tout de même multiplier les ouvertures, car la visibilité est plus difficile à obtenir en région. Le défi est de faire connaitre l’entreprise et de convaincre les gens de faire le pas vers les bijoux pensés et créés par Mélusine. Dans un bassin humain plus petit, ça reste un enjeu de taille. Le site en ligne est donc devenu fondamental pour augmenter leur rayonnement et, ultimement, les ventes ! Partout au monde, n’importe qui, n’importe où ! Jusqu’où cette visée internationale ira-t-elle ? Rachel nomme le fait que c’est sûr que ce serait fantastique qu’elles vivent toutes les deux de Mélusine, mais elles ne sont toutefois pas prêtes à n’importe quoi ! Elles souhaitent garder le côté singulier et exclusif de la démarche. Elles aimeraient manifestement que leurs bijoux soient de plus en plus « populaires », mais elles souhaitent surtout être reconnues pour ce qu’elles font: des bijoux faits à la main, accessibles et d’une grande beauté. Les deux filles sont humbles et authentiques. Elles préfèrent nettement que le projecteur soit orienté vers leurs créations plutôt que sur elles ! Pourtant, elles sont aussi jolies et éclatantes que leurs bijoux ! Il ne tient qu’à vous de prendre contact avec ce petit grand monde. Cet univers si exquis et tout aussi charmant. Un chuchotement annonce bientôt la prochaine collection de Noël. Ce sera assurément une douceur céleste. Un autre grand moment de vie. Les bijoux sont en vente à la boutique Le Roi à Rivière-du-Loup, aux Petits Bonheurs de Marguerite à St-Alexandre de Kamouraska et en ligne à l’adresse suivante : http://melusine.squarespace.com. Vous pouvez suivre Mélusine sur différents réseaux sociaux :

Pinterest : https://fr.pinterest.com/mlusine0204

Instagram : melusinebijoux

Facebook : https://www.facebook.com/bijouxmelusine

 

melusine02

À propos Louis-Philippe Gélineau Busque

Voir aussi

sept40

Marché Public des Basques, baromètre économique régional ?

par Amélie Marsot et René Cimon   La saison touristique est à son paroxysme au ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *