Warning: trim() expects parameter 1 to be string, array given in /home/rumeurduloup/public_html/wp-content/plugins/the-events-calendar/src/Tribe/Main.php on line 2397
Maux du rédacteur – Je passe le flambeau – la Rumeur du Loup
Accueil / Nos sens / L'Émotion / Maux du rédacteur – Je passe le flambeau

Maux du rédacteur – Je passe le flambeau

busque

par Busque

 

C’est mon dernier numéro en tant que rédacteur en chef et éditeur. Je prévois aller marcher quelques mois. J’ai besoin de me retrouver, de faire une pause sur mon existence et de filtrer les nuages qui vaguent dans mon crâne.

 

 

Improvisation

Depuis six ans, je m’improvise rédacteur en chef, vendeur de pub, graphiste, entrepreneur, administrateur et intellectuel. Mais je ne suis réellement rien de tout cela. Je ne sais pas trop qui je suis. Peut-être juste un dude qui a cru en un projet et qui l’a bâti à son image et à ses valeurs. Il y a plusieurs raisons qui me poussent à prendre la décision de quitter mon petit château. Entre autres, chaque Rumeur du Loup est un mini accouchement artistique. Chaque mois, je sors du rush avec cette impression d’y avoir laissé un peu de moi. Ça me prend toujours quelques jours pour m’en remettre avant que la tension redescende. Et à la longue, ça tue un homme. Souvent, mes amis me font la remarque suivante : « Quoi ? Déjà ! L’autre vient à peine de sortir ! » C’est une roue qui tourne très vite et sans fin. Déjà le pain est chaud que je suis en train de brasser dans un Q-Dpoule la prochaine pâte pour la batch suivante… Mais je n’ai pas à me plaindre. J’ai rencontré beaucoup de monde incroyable au fil des années. Des artistes de feu, des gens obstinés dans le domaine communautaire, des dirigeants d’entreprises inspirants pis d’autres bizarres. On a vraiment des gens généreux, acharnés et innovants dans notre entourage régional.. Quand je regarde derrière moi ce que j’ai accompli, que je feuillète de vieux numéros, je suis assez heureux et étonné de ce qu’on a fait avec les moyens du bord. La Rumeur est une petite note musicale dans ce bruit médiatique ambiant, mais c’est une note authentique qui sonne bien locale et humaniste. Om̐ !! J’espère que j’ai réussi à vous sensibiliser sur l’importance du bien commun, de l’art, de l’entraide et du respect des êtres vivants. J’ai essayé durant toutes mes années avec le magazine de donner la parole à des gens de coeur, avec des objectifs qui favorisent le bien du plus grand nombre et la justice sociale. Et aujourd’hui, je passe le flambeau à Marie- Amélie, qui est là depuis trois ans maintenant. Je crois sincèrement que vous allez être entre de bonnes mains. Des mains sensibles et fortes à la fois, des mains certainement plus professionnelles et assidues que furent les miennes. Bonne chance Marie, prends soin de mon ado chéri et fait le devenir un homme (ou une femme !) digne et inspirant(e). Je sais que tu peux le faire.

 

 

Remerciements

J’aimerais remercier en mon nom personnel la Ville et la MRC de Rivière-du-Loup, ainsi que tous leurs intervenants. Merci aux organismes publics comme le Centre Culturel, la bibliothèque, le musée du BSL qui ont toujours appuyé mon magazine. Merci aux entreprises aussi qui ont cru en La Rumeur du Loup. Sans cet appui récurrent, il n’y aurait tout simplement pas de Rumeur du Loup. Merci aux collaborateurs, aux bénévoles, aux photographes, aux distributeurs d’avoir amené vos couleurs, vos mots et vos pas tout au long du chemin. Merci à mes ex qui, chacune d’elles, ont beaucoup aidé et m’ont enduré dans mon stress et dans mon mode de vie peu commun. Merci au citoyen qui prend le magazine, le regarde, le lit, apprend, se divertit et voit sa région derrière… Merci de m’avoir appuyé et enduré. Pour cette dernière Rumeur, on revient à ce qu’elle a toujours fait de meilleur : promouvoir l’art.

 

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

nov04

C’est quoi le Rainbow déjà?

par Rainbow Submarine, illustration par Frédérique Dubé-Hébert   On n’est pas une entreprise ni un ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *