Accueil / Nos sens / La Vue / Les curiosités ; deux historiens nous dévoilent les curiosités de la Côte-du-Sud
juin53

Les curiosités ; deux historiens nous dévoilent les curiosités de la Côte-du-Sud

par Maurice Gagnon | photo Courtoisie de Gaston Deschênes et Maurice Gagnon pour le Cimetière des Familles King et Harding

 

Les historiens Gaston Deschênes et Pierre Lahoud viennent de lancer aux Éditions Gid le livre Curiosités de la Côte-du-Sud, qui regroupe 100 de ces curiosités. Bordée au nord par le fleuve et au sud par la frontière américaine, la Côte-du-Sud s’étend de Beaumont jusqu’à Saint-André-de-Kamouraska. Gaston Deschênes est originaire de Saint-Jean-Port-Joli. Il a écrit plusieurs ouvrages sur l’histoire de cette vaste région qui a non seulement survécu aux différents découpages administratifs, mais qui s’identifie à l’Assemblée nationale, depuis la refonte de la carte électorale de 2011, comme la circonscription réunissant les MRC de Montmagny, L’Islet et Kamouraska. La tâche ne fut donc pas trop ardue pour monsieur Deschênes de dresser de mémoire un premier inventaire de lieux insolites quand on lui a demandé de participer à la rédaction de cet ouvrage. La première liste de messieurs Deschênes et Lahoud regroupait 120 sujets. Ils ont dû en éliminer une vingtaine pour en conserver 100. Deux critères ont guidé les choix des historiens. D’abord, l’objet ou le lieu devait être visible et accessible. L’autre critère était de nature géographique. « On voulait répartir les sujets sur l’ensemble du territoire », note monsieur Deschênes. Le livre couvre le plus équitablement possible les MRC de Bellechasse, Montmagny, L’Islet et Kamouraska.

juin53

Découvrir la région
Gaston Deschênes reconnaît que le terme « curiosité » est pris ici au sens large. Il réfère surtout au caractère insolite, original ou inattendu d’un lieu. Ce n’est pas un livre sur le patrimoine, souligne l’historien qui le voit davantage comme un guide pour accompagner les gens dans leur découverte de la région. Les textes sont courts, entre 300 et 350 mots chacun. Plusieurs photos illustrent l’ouvrage de 220 pages et une carte permet de repérer les attraits qui y sont numérotés. Les auteurs évoquent, par exemple, quelques hypothèses sur l’origine du toponyme « rue de la Branlette » à Saint-Jean-Port-Joli. Plus sérieusement, ils nous présentent le cimetière Ad Sanctos de Saint- Roch-des-Aulnaies et celui des familles King et Harding à Saint-Pacôme. La pêche à l’anguille, la montagne du Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, le portail de Cormoran à Kamouraska, le monument Quertier devant l’église de Saint-Denis-De La Bouteillerie et les cabourons trouvent eux aussi leur explication dans le livre de Gaston Deschênes et Pierre Lahoud. Sise entre l’eau et la forêt, la Côte-du-Sud recèle d’innombrables trésors. Curiosités de la Côte-du-Sud nous en révèle quelques-uns. À nous de les découvrir. Deux autres ouvrages font partie de la même collection, Curiosités de Québec et Curiosités des Cantons de l’Est.

juin55     juin54

Gaston Deschênes et Pierre Lahoud signent Curiosités de la Côte-du-Sud aux Éditions Gid.

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Manifeste pour la souveraineté des peuples

Anonyme   « Stop ! Temps d’arrêt demandé ! » On se croirait en fin ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *