Accueil / Nos sens / L'Émotion / Le théâtre communautaire ou l’air de militer dans le plaisir
nov23

Le théâtre communautaire ou l’air de militer dans le plaisir

par Dominique Malacort | directrice artistique d’UTIL | photos Dominique Malacort

 

UTIL (Unité théâtrale d’interventions locales) est une troupe de théâtre enracinée dans la région depuis déjà une dizaine d’années. Elle compte une douzaine de productions qui ont toutes pour caractéristique d’être réalisées avec, par et pour la communauté.

 

En 2017, la nouvelle création Tribune citoyenne : Chemins de traverse regroupe des citoyens-acteurs des municipalités rurales des MRC de Rimouski-Neigette et de Témiscouata. Toutes et tous participent avec enthousiasme à cette belle aventure artistique. Mais pourquoi les membres de la communauté, qui pour la plupart n’ont jamais fait de théâtre, participent-ils à une telle expérience ? Linda témoigne : « Grâce au théâtre, je découvre qui je suis et ça me donne confiance en moi. Ça me permet de m’exprimer, de m’ouvrir, de me sentir mieux. » Tout comme Linda, nous constatons aussi que la pratique artistique développe l’imagination, la créativité et l’estime de soi. Que nous soyons artistes qui accompagnent ou participent, la création nous stimule, nous surprend et nous fortifie. Point important pour UTIL, le contenu ne vient jamais « d’en haut », mais émane directement du groupe. Dans Tribunecitoyenne : Chemins de traverse, les trois équipes (Témiscouata, Neigette et Esprit- Saint) ont choisi de se pencher sur une problématique vécue dans leur quotidien : le collectif d’Esprit-Saint traite du fossé des générations, celui de la Neigette se penche sur la course au temps pour les jeunes familles et la peur de l’autre, et le RASST (Regroupement des assistées sociales et des assistés sociaux du Témiscouata) examine la question du revenu universel. Ainsi, les aspirations et les préoccupations portées par les citoyens-acteurs et les organismes peuvent s’exprimer et se traduire dans une oeuvre collective.

 

nov23

 

Nicole, membre du RASST, commente : « C’est une autre manière de rejoindre et de faire réfléchir les gens. Avec le théâtre communautaire, on milite dans le plaisir. L’action peut même devenir un incitatif pour que les citoyens s’impliquent davantage dans notre organisme. » Pour UTIL, un constat s’impose : lorsqu’un individu prend la parole et participe à un processus de création collectif, il développe son audace, sa fierté, son imagination tout en reprenant confiance en la force du collectif. Ce grand et magnifique défi est porté par un trio d’artistes : Stéphanie Beaudoin, Richard Lemay et Dominique Malacort. Il et elles accompagnent le processus de création donnant ainsi à l’oeuvre collective un caractère résolument multidisciplinaire. Théâtre, chanson, mouvement et témoignage vidéo s’entremêlent et soutiennent le propos. Inusité et créatif, Tribune-citoyenne : Chemins de traverse réunit plus de vingt citoyens-créateurs, enfants, adultes et aînés. Pour renforcer l’inclusion et le brassage d’idées, les scènes théâtrales sont entrecoupées de témoignages vidéo récoltés durant l’été dans les municipalités de la MRC des Basques. À noter que ces témoignages sont actuellement diffusés dans les bulletins citoyens à la TCBH (Télévision communautaire des Basques et du Haut-Pays) le mardi à 9 h, le jeudi à 20 h et le samedi à 14 h jusqu’en décembre 2017. Les capsules seront aussi accessibles sur YouTube.

 

nov24

 

La création communautaire Tribune citoyenne : Chemins de traverse est une combinaison entre la fête joyeuse et rassembleuse et l’assemblée citoyenne participative. La création théâtrale communautaire sera présentée seulement deux fois. Vous retrouverez sur les planches vos voisins et amis qui seront enchantés de partager avec vous leur réflexion et leur bonheur d’être sur scène. Mario conclut : « Il va y avoir trois groupes dont l’un, le RASST, qui réunit des personnes assistées sociales. Avec le théâtre, on pense que la perception à notre égard peut changer. Les personnes directement concernées vont parler. C’est la démocratisation du théâtre. Ensemble, on se politise tout en créant. » Rendez-vous le 25 novembre à 20 h au BeauLieu culturel du Témiscouata et le samedi 2 décembre à 20 h à Esprit-Saint au Centre des loisirs. Le coût pour les adultes est de 10 $ et de 6 $ pour les enfants de moins de 12 ans. Les billets sont en vente aux trois points suivants :
BeauLieu culturel 2448, rue Commerciale Sud Témiscouata-sur-le-Lac Tél. : 418 899-2528
Bureau municipal d’Esprit-Saint 121, rue Principale, Esprit-Saint Tél. : 418 779-2716
Épicerie Maxym 456, av. Principale, Dégelis
Le projet a reçu l’appui de la Fondation Béati et des fonds de soutien aux projets structurants des MRC des Basques et de Témiscouata.
unitetheatralebsl.wordpress.com

 

nov25

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Touski

par Marie-Amélie Dubé   Vive l’équité, l’équilibre et la justice. Par exemple, dans une assiette, ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *