Accueil / Nos sens / L'Émotion / Le premier jour de ma vie !
museomax02

Le premier jour de ma vie !

rachelberthiaume

par Rachel Berthiaume

 

This is the first day of my life. Vous connaissez cette expression qui signifie qu’à partir de maintenant, notre vie ne sera plus la même? J’en ai vécu plusieurs de ces premiers jours, mais aucun n’a eu la force et l’impact de ce moment, de cet engagement. Un évènement qui est venu m’éclairer et concentrer l’énergie que je déploie depuis maintenant trois ans.

 

 

Le premier jour

Je m’en souviens encore comme si c’était hier. J’enseignais à temps plein, je commençais une maitrise, je poursuivais ma formation en cinéma documentaire, je m’impliquais dans Sparages, je produisais KinoA, je préparais deux groupes pour des séjours à l’international et j’intégrais l’équipe de fondation du Living Lab en innovation ouverte (LLio) du cégep de Rivière-du-Loup. Oui, je sais, un peu, juste un « ti peu » hyperactive, la fille. Mais une chose est sure, j’aime quand ça bouge et j’aime faire bouger les choses. Or, comme si ce n’était pas assez, j’ai répondu « oui », sans trop savoir dans quoi je m’embarquais aux responsables des facilitateurs d’équipe Museomix, pour remplacer au pied levé un facilitateur qui se désistait. Voilà, je venais possiblement de « booker » le dernier weekend complet qu’il me restait avant le temps des Fêtes 2013 sans savoir ce que j’allais réellement y faire.

 

museomax01

 

Qu’est-ce que Museomix ?

Pour vous éclairer, Museomix est un mouvement citoyen qui se déroule sur trois jours et qui donne le moyen de remixer les pratiques muséales en laissant l’espace à des créatifs, des technos, des experts en contenu, des fabricants… le temps d’une fin de semaine pour réinventer les expériences du visiteur par l’utilisation de la technologie. En d’autres mots, une occasion de rentrer dans le musée et de le transformer à l’image de ceux qui participent et s’y impliquent.

 

« En d’autres mots, une occasion de rentrer dans le musée et de le transformer à l’image de ceux qui participent et s’y impliquent. »

 

museomax02

 

L’expérience que j’y ai vécue

Lors de cette édition, j’étais facilitatrice. Mon rôle était de soutenir, motiver, chouchouter une équipe aux talents multiples. De cette position, je voyais tout le monde s’activer comme au milieu d’une ruche. Chaque personne sait ce qu’elle a à faire et le fait pour contribuer à la réussite de l’évènement. Des bénévoles ici pour la facilitation des équipes de création, là pour l’accueil des visiteurs, ici pour le soutien techno, là pour la visite des lieux pour les curieux désireux de comprendre les dessous de ce sprint, ici pour la diffusion sur les réseaux sociaux et les médias traditionnels, là pour l’animation des plénières, ici pour la propulsion des concepts des équipes, là pour réaliser des ateliers avec les enfants, ici pour les repas, là pour celui qui a oublié ses clés… Une ruche, quoi ! Un environnement qui contient un bar à bonbons, des kiosques d’accueil, des badges, une signalisation colorée, des salles de travail et obligatoirement, une bonne machine à café espresso. Et pour concrétiser les idées que les participants se sont euxmêmes données, l’organisation rend disponible imprimante 3D, découpeuse Laser, processeurs électroniques (Raspberry Pi et Arduino), équipement de son, caméras, numériseur 3D, etc. J’y suis. Je me sens à ma place… les gens sont positifs, cherchent les solutions et sont proactifs. Pas de place à la lourdeur de nos écosystèmes bureaucratiques. La cocréation n’est plus un concept… elle est là devant mes yeux. Je me sens arrivée au 21e siècle ! Yé, je vis !

 

museomax03

 

Partager et faire vivre cette expérience

Convaincue par la pertinence de cet évènement, j’ai continué à m’impliquer en 2014 comme facilitatrice d’équipe pour Museomix Montréal et j’ai réussi à amener trois personnes avec moi. Poursuivant ma cabale, je me suis intégrée au comité organisateur de Museomix Québec 2015 et j’ai réussi à attirer dix personnes de mon entourage qui se sont impliquées à divers niveaux. Ce sentiment est tellement puissant que, depuis ma sortie, je nous vois tenir un Museomix au Bas-Saint-Laurent. Nous avons tout ce qu’il faut, les créatifs, les technos, les experts en contenu, les musées et des gens vivants. Aujourd’hui, Museomix se prépare au Bas- Saint-Laurent. C’est toute notre région qui rayonne auprès des 15 autres communautés qui se retrouvent un peu partout dans le monde et qui se déroulent en même temps. Suivez-nous sur notre page Facebook MuseomixBSL… et soyez avec nous pour vivre le premier jour de votre vie !

 

museomax04

À propos Louis-Philippe Gélineau Busque

Voir aussi

juillet11

Une révolution urbaine à nos portes

par Nicolas Gagnon   La ville se transforme constamment sous nos yeux. Le commerce électronique ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *