Accueil / Nos sens / La Réflexion / Le développement économique, toujours la mission du CLD de la région de Rivière-du-Loup
Sans titre-2

Le développement économique, toujours la mission du CLD de la région de Rivière-du-Loup

Sans titre-3

Par Marie-Josée Huot, photo de Cynthia Panos

Le Centre local de développement de la région de Rivière-du-Loup (CLD) poursuit ses activités de soutien au développement économique de la MRC de Rivière-du-Loup nonobstant le traitement médiatique avant et après l’adoption du projet de loi 28 dans l’actualité nationale concernant l’abolition des CLD.

Chaque MRC avait le pouvoir de définir son modèle de développement économique local et de déléguer l’exercice de cette compétence. Ici, le choix a été le maintien de l’organisme puisque le CLD est au coeur du développement économique local depuis de nombreuses années, soit depuis 1973. Il a traversé le temps sous différentes appellations, la première étant la Corporation de promotion industrielle.

Il assume un rôle majeur et indispensable au développement de l’ensemble de la MRC de Rivièredu- Loup et a su se renouveler au fil des ans selon les enjeux. Il poursuit ainsi son rôle d’acteur clé en matière de développement économique, entre autres par l’expertise des ressources, la qualité des services rendus et sa saine gouvernance.

 

« Certains diront que c’est juste du pelletage de nuages, mais sans planification, on fait n’importe quoi et cela ne donne pas toujours de bons résultats ! »

 

À la suite de la réduction de l’aide financière gouvernementale, où s’en va le CLD ?

 

Pour les intéressés, le plan d’action 2015 détaillé ainsi que plusieurs autres documents pertinents sont sur notre site Web au www.riviereduloup.ca/ cld dans la section « Documentation ». Comme nous intervenons dans diverses dimensions du développement, il a toujours été difficile d’expliquer succinctement notre travail. D’abord, il faut savoir que plusieurs facteurs viennent influencer le développement d’un territoire et le CLD s’oblige à travailler sur ceux qu’il peut influencer afin d’être le plus efficace possible, de s’assurer des meilleures retombées éventuelles à long terme et ainsi faire une différence. Voici donc les grandes lignes de nos actions :

L’aide technique aux entreprises et aux promoteurs comprend plusieurs niveaux de soutien ; le CLD s’adapte selon les besoins exprimés. La plupart du temps, il prend la forme de conseils et d’assistance à la préparation d’un plan d’affaires d’un projet de démarrage, d’acquisition, d’expansion ou de consolidation. Il intervient aussi par le soutien à la recherche de financement, l’accompagnement et le suivi dans la gestion ainsi que la transmission d’information stratégique. Il a pour objectif que les promoteurs et les entreprises soient mieux outillés afin qu’ils puissent contribuer de façon durable au développement économique de la MRC.

Sans titre-2

 

 

« Les enjeux du territoire influencent grandement les actions du CLD. »

 

— L’aide financière aux entreprises est offerte uniquement en contributions remboursables. Elle permet la réalisation de plusieurs projets d’affaires annuellement.

— Le soutien au développement des entreprises dans le cadre d’enjeux importants tels que la problématique de rareté de main-d’oeuvre et de la relève entrepreneuriale font également l’objet de plusieurs actions.

— La promotion de l’entrepreneuriat fait partie de l’ADN du CLD. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il s’implique de façon importante dans le Concours québécois en entrepreneuriat.

— La planification. Certains diront que c’est juste du pelletage de nuages, mais sans planification, on fait n’importe quoi et cela ne donne pas toujours de bons résultats ! La planification est nécessaire afin d’assurer une cohérence dans les gestes posés. L’élaboration du Plan d’action local pour l’économie et l’emploi (PALÉE) avec un comité de visionnaires, la réalisation de profils statistiques afin de mieux se connaitre et mieux agir pour chacune des 13 municipalités et pour le territoire de la MRC, l’élaboration avec des partenaires du plan de travail du Pacte rural et l’inventaire annuel du secteur manufacturier sont tous des exemples d’outils qui orientent le CLD dans ses actions.

— Le développement de l’immigration prend de plus en plus d’importance dans l’offre de service du CLD. Nous parlons ici d’attraction, d’accueil, d’établissement et d’intégration des personnes immigrantes, mais également de la sensibilisation de la communauté à cette diversité et le soutien aux entreprises pour faciliter l’embauche de personnes immigrantes.

— Le soutien aux infrastructures est un incontournable, étant donné qu’elles font partie de l’environnement favorable au développement économique. Il est différent selon les types d’infrastructure tels que le port de mer de Gros-Cacouna, les parcs industriels et le motel industriel.

— La promotion économique et celle du milieu de vie nécessitent des actions ciblées et personnalisées de la part du CLD. Savez-vous que nous offrons, depuis plus de 10 ans, un service d’information 1 877 VRAIE VIE pour répondre aux demandes de futurs résidents et travailleurs de la MRC de Rivière-du-Loup ? Par ailleurs, selon les occasions, des actions portant sur la prospection d’entreprises et d’investisseurs sont réalisées.

Les enjeux du territoire influencent grandement les actions du CLD. Ces enjeux sont nommés et révisés fréquemment dans le cadre d’exercices tels qu’un Rendez-vous socioéconomique ou tout simplement en travaillant et en échangeant avec les entrepreneurs. Les sources d’inspiration sont nombreuses compte tenu du réseau développé au cours des années. Ainsi, les services sont ajustés tout en maintenant une vigilance sur la cohérence des actions.

Quelques informations de base sur le CLD

• Organisme à but non lucratif
• Plus de 150 membres
• Conseil d’administration de neuf personnes : six représentants du milieu socioéconomique et trois du conseil de la MRC de Rivière-du-Loup.
• Financement : MRC de Rivière-du-Loup avec ses treize municipalités, un transfert de la MRC d’une aide gouvernementale provinciale et d’autres sources de revenus.
• Une équipe de travail de sept personnes expérimentées.
• Localisé au 646, rue Lafontaine à Rivière-du-Loup jusqu’au mois de novembre 2015. Par la suite, au 310, rue St-Pierre dans l’édifice de la MRC de Rivière-du-Loup.

À propos Louis-Philippe Gélineau Busque

Voir aussi

sept16

Ç’a l’air bon ce que tu lis !

par Geneviève Malenfant   Vous vous sentez perdu devant toutes les lettres de l’acronyme LGBTQQIAAP ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *