Warning: trim() expects parameter 1 to be string, array given in /home/rumeurduloup/public_html/wp-content/plugins/the-events-calendar/src/Tribe/Main.php on line 2397
Le collectif le récif ouvre les portes de son laboratoire aux passionnées de la photo ! – la Rumeur du Loup
Accueil / Nos sens / La Vue / Le collectif le récif ouvre les portes de son laboratoire aux passionnées de la photo !
photo02

Le collectif le récif ouvre les portes de son laboratoire aux passionnées de la photo !

jessicalambert

par Jessica Lambert, photos de Busque

 

Qu’est-ce que le Collectif le Récif ? Nous avons plusieurs définitions pour cet endroit telles qu’une école libre, un centre d’éducation populaire, des résidences pour militantes et artistes ainsi qu’un espace d’exploration de la vie militante et collective. C’est un lieu qui comprend divers espaces de travail tels qu’un atelier de couture, un atelier de menuiserie, un atelier de théâtre, une grande cuisine collective, une salle de jam ainsi qu’un laboratoire argentique et numérique pour les passionnées d’art visuel et de vidéo.

 

Laboratoire argentique écoresponsable

 

Les chimies utilisées pour développer les images dans les laboratoires argentiques traditionnels riment rarement avec le respect de la terre mère. Encore aujourd’hui, les techniciennes des laboratoires argentiques commerciaux travaillent avec divers produits assez nocifs pour la santé et l’environnement. Ces produits sont coûteux, réputés hautement cancérigènes et ne peuvent pas être déversés dans la nature à cause de leurs propriétés toxiques. Ce sont des aspects moins intéressants quand on est soucieuse de notre impact environnemental. Il existe cependant des solutions beaucoup plus naturelles et assez efficaces pouvant remplacer la plupart des chimies utilisées pour le développement des négatifs en noir et blanc et du papier photosensible. Le caffenol (une solution à base de café, de cristaux de soude et de vitamine C) est, entre autres, la solution la plus simple que j’ai trouvée pour remplacer le développeur. La version analogue de la photographie nous permet aussi de nous procurer des appareils et
du matériel photo de haute qualité pour des prix vraiment bas dans les friperies, marchés aux puces, ventes de garage, ou même au fond d’un tiroir chez nos parents ou grands-parents. C’est aussi, pour moi, une façon de boycotter les multinationales qui fabriquent leurs matériels électroniques avec divers métaux assez couteux et nocifs pour l’environnement. Vous avez peut-être déjà entendu parler de l’obsolescence programmée ? Dans le cas des appareils photo, la durée de vie est calculée avec un nombre précis de clics après lesquels l’appareil arrête de fonctionner. Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) estime qu’entre 20 et 50 millions de tonnes de déchets électroniques sont produits chaque année dans le monde. Ces produits sont envoyés dans les sites d’enfouissement et contaminent graduellement les sols et les nappes phréatiques. Je préfère inévitablement utiliser les anciens « appareils invincibles », comme j’aime bien les appeler, qui sont robustes et peuvent durer toute une vie.

 

photo02

 

« Il existe cependant des solutions beaucoup plus naturelles et assez efficaces pouvant remplacer la plupart des chimies utilisées pour le développement des négatifs en noir et blanc et du papier photosensible. »

 

photo01

 

Ateliers et accès au laboratoire

 

Le laboratoire argentique noir et blanc est maintenant fonctionnel et ne demande qu’à être utilisé par des passionnées de la lumière. La chambre noire sera accessible à la communauté et sera financée par la contribution volontaire des utilisatrices. Des ateliers adaptés au niveau de connaissances de chacune seront offerts pour celles qui souhaiteront se servir de l’espace. Des ateliers d’initiation à la photo, de techniques d’éclairage et des moments de partage entre passionnées pourraient aussi être organisés. Les jeunes et les moins jeunes sont invitées à venir créer et partager leur art chez nous. Il est intéressant pour celles qui ont toujours utilisé le numérique d’apprendre à réaliser le processus photographique à partir du moment où l’on capture l’image jusqu’au moment où l’on a dans les mains l’oeuvre réalisée sur papier. Pour moi, c’est une façon plus tangible de m’exprimer en travaillant la lumière, car mes oeuvres ne seront pas que des fichiers dans un ordinateur. Si vous souhaitez utiliser le laboratoire ou faire partie d’un atelier, contactez-moi et je coordonnerai les ateliers selon la participation. Au plaisir de partager avec vous mon amour de la lumière !

Collectif le Récif, Notre-Dame-des-Neiges
j.l.mphotographe@hotmail.ca
Tél. : 581 645-8666
N.B. Ce texte est féminisé de façon volontaire afin de mettre l’accent sur les règles absurdes de grammaire de la langue française qui ne donnent de l’importance qu’au peuple masculin.

 

photo03

 

 

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

nov04

C’est quoi le Rainbow déjà?

par Rainbow Submarine, illustration par Frédérique Dubé-Hébert   On n’est pas une entreprise ni un ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *