Accueil / Nos sens / La Vue / Le Centre d’Art de Kamouraska présente : Moi à l’oeuvre
mai43

Le Centre d’Art de Kamouraska présente : Moi à l’oeuvre

par Maurice Gagnon, photo Jean Breton

 

Trois artistes en art visuel, Josée Bourgoin, Marie Pierre Daigle et Fernande Forest ont créé des oeuvres intégrant les photos, tressages et dessins de 400 enfants du Kamouraska rencontrés dans le cadre de la 5e édition du programme d’éducation artistique Moi à l’oeuvre. Il en résulte une exposition que l’on peut découvrir jusqu’au 27 mai prochain au Centre d’art de Kamouraska. Le résultat est fascinant. Dans un premier temps, les enfants ont participé à trois ateliers de création en compagnie des artistes qui ont ensuite intégré les oeuvres produites à leur propre démarche artistique pour en faire une exposition professionnelle. Le thème s’articulait autour du mot « ensemble ». La grande salle d’exposition du Centre d’art nous fait voir un montage de Marie Pierre Daigle incorporant des tressages de textiles réalisés par les enfants durant son atelier. Dans la salle double, Fernande Forest a créé des oeuvres circulaires à partir de photos prises dans le cadre de sa contribution au projet. Josée Bourgoin occupe les deux espaces à l’étage. On peut mettre en mouvement des dessins produits à l’aide du Spirotours, qu’elle a inventé et fabriqué, un outil à engrenage qui rappelle le Spirographe de notre enfance. Notons que Josée Bourgoin et Fernande Forest participent à Moi à l’oeuvre depuis ses débuts.

mai44

DÉMARCHE ARTISTIQUE
Véronique Drouin, directrice générale intérimaire du Centre d’art, a accompagné le projet et animé le 4e atelier qui consiste essentiellement à faire un bilan des trois rencontres de création. Les enfants, dit-elle, étaient en outre invités au début de chaque atelier à découvrir la danse et la musique en compagnie d’Ariane Fortin et de Mathieu Rivest. Ce qu’il y a aussi d’intéressant avec l’exposition en cours, c’est qu’elle permet dans chacune des aires de bricolage de participer à des exercices de manipulation. « Elle relate à la fois l’expérience à laquelle étaient conviés les jeunes participants de notre programme d’éducation artistique, tout en permettant aux visiteurs, petits et grands, de s’approprier l’art actuel », explique madame Drouin.

mai45

DES APPUIS
Initié par la directrice générale du Centre d’art, Ève Simard, le projet a été lauréat du Gala Ambassadeurs du Kamouraska 2017 dans la catégorie « Bons coups — Organismes ». De plus, il est repris et adapté cette année dans la MRC de La Matapédia. Pour la 5e édition, le Centre d’art a pu compter sur le l’appui majeur du Conseil des arts et des lettres du Québec et sur la contribution annuelle de la Compagnie Normand. Ce projet a reçu du soutien financier du gouvernement du Québec et de la MRC de Kamouraska dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de la MRC de Kamouraska. Les caisses Desjardins du Kamouraska, le Camp musical Saint-Alexandre, la Télévision communautaire du Kamouraska, Kamco Construction, les Industries Desjardins et Promutuel Assurance figurent parmi les autres partenaires. Afin d’assurer le financement de la 6e édition, le Centre d’art de Kamouraska a lancé une campagne de sociofinancement sur la plateforme La Ruche Bas-Saint-Laurent. Les citoyennes et citoyens, les organismes et les entreprises sont donc invités à y participer.

mai43

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

juin16

Handicap = Pauvreté ?

par Rachel Germain, Fédération des Personnes Handicapées  | illustration CAPRA   Quelques chiffres Selon les ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *