Accueil / Nos sens / L'Ouïe / La Musique à la portée de la jeunesse
musique02

La Musique à la portée de la jeunesse

mathilde

par Mathilde Harvey-Morin, stage d’un jour avec La Rumeur du Loup, photos de Busque

 

La Musique à la portée de la jeunesse, créé en octobre 2014, est un organisme à but non lucratif qui remettra des bourses à des jeunes de la région pour l’apprentissage d’un instrument de musique. La mission principale de l’organisme est de ramasser des fonds pour pouvoir remettre des bourses à des jeunes afin qu’ils puissent suivre des cours de musique, car plusieurs d’entre eux ne pourraient pas en prendre autrement.

 

« Je suis déjà professeure de chant et j’ai déjà ma petite école de musique, explique Alexandre Lévesque-Soucy, présidente du conseil d’administration de l’organisme. J’ai remarqué qu’il y a souvent des parents qui ne peuvent pas payer les cours, ou qui peuvent seulement payer des cours toutes les deux semaines. Généralement, ça raccroche les jeunes à l’école, ça les motive, ça leur donne le gout de continuer leur semaine… Ça leur donne une motivation finalement. Je savais qu’il y avait ce besoin-là et je pense que c’est tellement important ! Quand j’étais jeune, j’aurais aimé avoir des cours de chant, sauf que mes parents n’avaient pas les moyens. Donc, maintenant, j’aimerais en faire bénéficier les autres. Je le faisais déjà en donnant des tâches à quelques élèves pour payer leurs cours, mais ce n’était pas encore assez, et je ne peux pas faire ça avec tous les jeunes, car on sait bien qu’on ne vit pas riche avec la musique… » Alexane Aubut, une des récipiendaires des bourses, voit la musique comme un moyen de libération, qui lui permet de se sentir mieux. « C’est une motivation dans leur journée, et ça les occupe, ajoute Alexandre. Un cours pour un jeune, c’est aussi un endroit pour parler avec son professeur, pour être écouté et aidé. » Grâce à ces cours, ils vont devenir autonomes pour lire la musique et pour pouvoir jouer de leur instrument. La musique, c’est mathématique ! Ça sert dans la vie de tous les jours, ça aide à mieux structurer sa vie, ses idées… Ça aide sur plusieurs facettes ! Je trouve dommage que, dans certaines écoles, on remplace la musique par autre chose. Oui, le sport, c’est bien, mais il ne faut pas négliger la musique non plus. Ça structure plusieurs choses chez les jeunes pour plus tard. Il n’y a pas grand-chose qui peut remplacer ça. » Comment les jeunes peuvent-ils participer ? D’autres organismes tels que Les Grands Amis du KRTB, la Maison des jeunes de Cacouna et les travailleurs de rue en parlent à leurs jeunes. Ceux-ci font une demande de candidature, qui sera étudiée par les organismes. Par la suite, le conseil d’administration prend seulement l’âge du jeune, son instrument, et la lettre que le jeune aura écrite pour expliquer pourquoi il voudrait faire les cours. Ensuite, on donne un nombre de bourses à ceux ayant le plus de votes.

 

musique02

 

 

« La musique, c’est mathématique ! Ça sert dans la vie de tous les jours, ça aide à mieux structurer sa vie, ses idées… Ça aide sur plusieurs facettes ! »

Actuellement, le programme a donné des bourses à deux jeunes, en guitare et en chant. Pour l’année prochaine, l’organisme aimerait donner les bourses en septembre pour offrir des années complètes. Il vise à remettre quatre bourses et ouvrir un cours de groupe, comme de la chorale, de l’orchestre ou de la comédie musicale. Pour plus d’information à propos de l’organisme, vous pouvez contacter les organisateurs via la page Facebook : La Musique à la portée de la jeunesse.

 

musique

À propos Louis-Philippe Gélineau Busque

Voir aussi

sept25

Pimp mon char électrique

par Busque   L’avez-vous vue passer, la voiture blanche remplie de dessins tout autour ? ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *