Accueil / Nos sens / La Vue / La Meute au service de sa communauté
la meute en long web

La Meute au service de sa communauté

Sans titre-1

par Busque,
le MAUX du rédacteur

C’est parti, on lance La Meute. « On » inclut David Falardeau, jeune travailleur autonome dans le montage et la réalisation vidéo, et Mathieu Dumulon-Lauzière, directeur de la télé communautaire du Kamouraska. Je dois dire que travailler avec eux me stimule grandement, car je sens que chacun place le projet au-dessus de son égo.

Bon, dans tout ça, je ne vous ai pas dit ce qu’est La Meute. C’est un format vidéo et podcast présenté à la « tivi » et sur « les internet ». Mais encore ? C’est une discussion plus complète, plus humaine sur des sujets qui nous touchent tous. C’est une réflexion au lieu de la réaction quotidienne que les médias traditionnels nous offrent.

 

« Sachez que 20 % de l’argent amassé par la publicité aidera des organismes communautaires régionaux qui seront par le fait même invités à l’émission pour parler de leurs services, leur réalité et leurs défis. » 

logo_meute_couleur

 

 

C’est un « parler » de salle à manger, mais bien préparé pour décortiquer et ratisser nos sujets hebdomadaires (voir p.11 pour les sujets). Ce qui est plaisant, c’est que même si les frères et soeurs qui forment La Meute sont tous très différents : hommes ou femmes, jeunes ou vieux, de gauche ou de droite (même anarchique) et de tous les domaines (culture, société, économie, communication, environnement); ils seront assis à la même table pour se parler. Et vous savez quoi ? Vous êtes invités !

Vous devez savoir que nos loups sont bénévoles ; ce n’est pas l’argent qui tire le projet, même s’il faut payer les factures. Sachez que 20 % de l’argent amassé par la publicité aidera des organismes communautaires régionaux qui seront par le fait même invités à l’émission pour parler de leurs services, leur réalité et leurs défis. Pour chaque projet dans lequel je m’implique, forcément, la communauté doit y être gagnante. C’est la motivation qui me pousse à continuer.
J’ai l’impression que la politique partisane est de moins en moins pertinente et que, pour régler nos problèmes régionaux, nous devrons nous parler et comprendre les points de vue des autres. La meilleure façon de trouver une solution, c’est d’être ouvert aux autres (et à soimême) et d’être créatif.

Je vous invite donc à nous regarder, à nous écouter et à réfléchir avec ouverture d’esprit sur ce que La Meute vous présentera.

La Meute

Pour lire le dossier complet sur le sujet

 

À propos Louis-Philippe Gélineau Busque

Voir aussi

juillet05

En route vers la prochaine élection municipale

par Busque   Les élections municipales de Rivière-du-Loup s’en viennent à l’automne, voilà une bonne ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *