Accueil / Nos sens / La Réflexion / La diversité humaine fait la beauté du monde, soyons patients devant les différences
Sans titre-9

La diversité humaine fait la beauté du monde, soyons patients devant les différences

Sans titre-10

Par Catherine Soucy, illustration de Busque

« La diversité humaine fait la beauté du monde, soyons patients devant les différences. » Cette phrase pleine de vérité vient de Rachel Germain. Elle est intervenante à l’Association Multi-Défis. Je suis allée la rencontrer à son bureau. La raison principale de ma visite est d’écouter ce que Rachel et aussi Annie ont à dire au sujet de la déficience intellectuelle. En effet, elles ont un message à lancer à la population. »

la semaine Québécoise de la déficience intellectuelle se tiendra du 8 au 14 mars. L’organisme vous invite à « porter un regard différent sur ce handicap ». Les intervenantes ont fait une expérience afin de donner la ligne directrice de leur semaine de sensibilisation. Elles ont tenu un kiosque et ont demandé aux visiteurs de nommer, selon eux, quelle serait la plus grande difficulté rencontrée par une personne vivant avec une limitation physique ou intellectuelle au quotidien. Le résultat est sans équivoque : 24 personnes sur 38 ont affirmé que la plus grande difficulté est d’être confronté au regard des autres.

Annie vit avec une déficience intellectuelle. Elle accepte aujourd’hui de témoigner de ce qu’elle vit dans son quotidien. « Je suis tannée, il faut que ça arrête. »C’est ce qu’elle a confié à l’intervenante. Elle a vécu de l’intimidation, entendu des paroles blessantes, ressenti des malaises. Elle a dû composer avec le regard des autres. Elle dit : « Parce que les préjugés, c’est blessant. J’aimerais être respectée. »Annie travaille et gagne sa vie, elle habite en appartement. Sa persévérance est remarquable. Elle confie que des gens lui ont déjà lancé des insultes de leur voiture, alors qu’elle marchait. J’ai demandé à Annie quel message elle souhaite lancer à tout le monde, elle m’a répondu : « Arrêtez de faire ces choses-là, ça donne rien de rire de nous autres. Faire des farces plates, c’est blessant. »

« Elle a vécu de l’intimidation, entendu des paroles blessantes, ressenti des malaises. Elle a dû composer avec le regard des autres. »

La déficience intellectuelle est un état et non une maladie. La plupart de ces personnes naissent de cette façon, ça fait partie d’eux. L’Association Multi-Défis défend les droits de ses membres. L’organisme sensibilise la population et favorise l’intégration dans le milieu des personnes vivant avec un handicap physique ou intellectuel. Entre autres, elle permet à ses membres de faire des activités et d’atteindre des objectifs précis grâce au service d’accompagnement individuel. Son bureau est au 26, rue Joly à Rivière-du-Loup et le numéro de téléphone est le 418 867-5885 poste 140. Les bénévoles sont les bienvenus ainsi que les dons. Nous vous invitons à aimer la page Facebook de l’organisme Multi-Défis!

La Rumeur du Loup, Édition 73, mars 2015

À propos La Rumeur du Loup

Voir aussi

juillet05

En route vers la prochaine élection municipale

par Busque   Les élections municipales de Rivière-du-Loup s’en viennent à l’automne, voilà une bonne ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *