Accueil / Nos sens / L'Émotion / KAPÉ et fière
sept32

KAPÉ et fière

jenyferhodgson

par Jenyfer Hodgson et Catherine Pelletier

 

C’est en rendant une petite visite à l’atelier ou simplement à l’écouter parler de ses projets avec les yeux qui brillent qu’on se rend compte de toute l’ampleur et de l’importance de KAPÉ dans la vie de Catherine.

 

On connaît KAPÉ depuis plus ou moins 5 ans, mais KAPÉ est dans la vie de la designer depuis bien plus longtemps. Diplômée du Campus Notre-Dame-deFoy en 2006, elle possède tout le bagage nécessaire pour concevoir par elle-même une collection tout entière… du croquis au choix des tissus, en passant par la création de patrons, sans oublier la confection. Bien qu’elle enchaîne par la suite les emplois en mode, présentation visuelle, publicité et finance, l’idée et le goût de créer des vêtements uniques et confortables lui restent toujours en arrière de la tête. « J’étais de retour dans ma ville natale, j’y ai trouvé l’amour, et la passion a juste voulu prendre le dessus. C’était plus fort que moi, j’avais le goût de créer. C’est aussi parce que je ne trouvais pas les vêtements que je voulais, c’était juste plus simple pour moi de les faire. » Des coupes simples (mais efficaces !), de larges cols, des robes, des manteaux (eh oui, Mesdames, enfin le retour des manteaux pour cet automne !), les prints rigolos (ou trop véridiques !)… Tout plein d’éléments réunis qui font maintenant la renommée de KAPÉ et qui s’assurent que notre morceau coup de coeur ne passe pas inaperçu. « J’adore aussi mélanger les matières, les motifs, les couleurs, ça rend les morceaux vivants, uniques. » KAPÉ se fait connaître de plus en plus dans le coin et gagne en popularité, au grand bonheur, mais aussi au grand étonnement de la designer.

 

sept32

 

« Je suis loin des grands centres, la visibilité à grande échelle, l’approvisionnement de matières premières… ce n’est vraiment pas évident. Mais je suis tellement bien installée ici et, en région, le bouche-à-oreille est écoeurant ! En plus, avec ma boutique en ligne fonctionnelle depuis plus d’un an maintenant, il n’y a plus de limites. J’ai des clientes aux quatre coins du Canada, c’est juste génial. Je n’en reviens pas ! » Depuis deux ans, soit depuis quatre collections saisonnières (si on compte celle qui sortira cette semaine), KAPÉ est en constante croissance et évolution. Même si elle fabrique tout de ses propres mains, les quantités ont dû être repensées à la hausse, puisque juste au lancement de la collection, l’événement à ne pas manquer qui fait courir plus de 100 femmes chaque saison, plus de 75 % du stock s’évapore littéralement. Il faut dire que ces événements sont la seule chance que vous avez de toucher, d’essayer et d’être certaine de repartir avec votre morceau chouchou. Bien sûr, la boutique en ligne refait le plein des nouveautés dès le lendemain et des ouvertures d’atelier vous permettront d’avoir accès à l’inventaire, mais certains modèles sont disponibles exclusivement au lancement. C’est donc un incontournable.

 

sept33

 

 

 

À propos Louis-Philippe Gélineau Busque

Voir aussi

oct01

Éditorial : Les oies blanches

par Marie-amélie dubé Ensemble. Coordonnées. À l’écoute. Suspendues. Liées. Audibles. Visibles. Déterminées. Investies d’une mission ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *