Accueil / Nos sens / La Réflexion / Entrevue avec Bribri
avril52

Entrevue avec Bribri

par Abdelwassi Flilou, journaliste 2e secondaire – L’inné-Dit – journalesrdl.wixsite.com/innedit2016

 

Celle que l’on surnomme affectueusement « Bribri » est connue dans toute notre école pour son dynamisme et sa bonne humeur contagieuse. Quand nous franchissons les portes de la bibliothèque, elle nous accueille comme si nous étions chez nous. Voici une entrevue réalisée avec cette ressource indispensable pour nos lectures personnelles et nos recherches scolaires.

 

L’INNÉ-DIT : Quelle est votre profession au sein de l’École secondaire de Rivière-du-Loup ?
BRIGITTE : Mon titre est technicienne en documentation.
L’I.-D. : Depuis quand exercez-vous ce métier ?
B. : Je suis entrée en fonction en août 2009, donc je fêterai mes dix ans de service à cette école en 2019.
L’I.-D. : Quels sont les avantages et les inconvénients de votre métier ?
B. : Les avantages sont notre jeunesse, le milieu scolaire; c’est le plus beau métier de toutes mes années professionnelles ! Le seul inconvénient est le calendrier scolaire, car on n’a pas beaucoup de latitude.

« Ce sont les jeunes qui m’apportent beaucoup, ce sont eux qui m’instruisent, ce sont eux qui me touchent. »

avril25
L’I.-D. : Qu’est-ce que cela vous apporte de travailler auprès des jeunes ?
B. : Ce sont les jeunes qui m’apportent beaucoup, ce sont eux qui m’instruisent, ce sont eux qui me touchent. Le dynamisme et l’enthousiasme de cette jeunesse font que je vis toujours la plus belle journée de ma vie.
L’I.-D. : Est-ce que la bibliothèque est réputée auprès des jeunes ?
B. : Avec les années, la bibliothèque de l’école est devenue un milieu de vie. Oui, elle est réputée parce qu’elle est à l’image de notre clientèle.
Nous pouvons aussi ajouter qu’elle est à l’image de la femme énergique et pleine d’idées qu’est Brigitte Sirois ! Merci pour cet amour des livres qui se propage chez les jeunes de notre école et vive « Bribri de la blibli » !

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

aout15

La légalisation : Prévention et éducation

texte Maude Roy-Chabot | Agente de planification, programmation, recherche-concertation | Direction du programme santé mentale ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *