Accueil / Nos sens / La Réflexion / Des mots et des chiffres : Un clin d’Oeil sur l’Étude d’impact de la CSC des Grandes Marées

Des mots et des chiffres : Un clin d’Oeil sur l’Étude d’impact de la CSC des Grandes Marées

noemiebernier

par Noémie Bernier, agente de recherche et étudiante en développement social à l’UQAR

 

Concrètement, qu’est-ce que ça donne, le milieu communautaire ? Je vous propose un rapide regard sur quelques faits saillants tirés de l’étude d’impact socioéconomique de la CDC des Grandes Marées en guise de réponse à cette vaste question. Menée auprès de divers organismes du territoire ainsi qu’auprès d’utilisateurs et d’utilisatrices, elle vient ajouter des mots et des chiffres à ce qu’on connaît du monde communautaire.

 

Point de vue des utilisateurs et utilisatrices
Les personnes rencontrées dans le cadre de l’étude n’ont pas mesuré leurs mots : pour elles, les organismes communautaires du KRTB ont un impact indéniable sur plusieurs pans de leur vie. Ils contribuent à l’amélioration de leur santé globale, notamment par le développement d’habiletés et de connaissances diverses et par le renforcement de bonnes habitudes de vie. « […] [On s’y] fait une base solide en ayant un système de pensée sain et clair, et […] sur ce système solide on peut bâtir tout ce qu’on veut d’intéressant […]. »(Participante 10) Les organismes outillent également les utilisateurs et utilisatrices et leur permettent, de ce fait, d’améliorer leur condition de vie et d’augmenter leur pouvoir d’action (empowerment). « […] [Lorsqu]’on suit un cours, mettons au centre femmes, ça nous fait des fois une prise de conscience […] pis à chaque fois que je reviens chez moi pis que je lis mes notes, je me dis “ah, regarde donc, cette partielà de ma vie, je suis capable de la changer” […]. » (Focus group) Par ailleurs, ces effets bénéfiques dépassent le cadre individuel : les organismes communautaires dynamisent les milieux, permettent aux individus de demeurer dans leurs localités par l’offre de services et d’activités… et par les emplois ! « J’ai le goût de prendre un grand mot là, j’ai l’impression que les organismes communautaires là [sont] une grande partie de la survivance des régions. » (Focus group)

 

Pas 10 ni 100 ni 500… Près de 1000 (986) bénévoles s’impliquent annuellement dans les organismes du KRTB.

Et du côté des organismes ? L’action communautaire dans le KRTB, c’est des emplois…

oct03

 

Des impacts sur le développement social. L’action communautaire des membres de la CDC des Grandes Marées contribue…

• À l’intégration et la réintégration des individus dans leur communauté ;
• Au changement social (approche alternative en santé, approche féministe, etc.) ;
• À la réduction des préjugés et des mythes par la sensibilisation et l’éducation populaire ;
• À la défense de droits, pas strictement en termes juridiques ;
• À la prise en charge collective ;
• À atteindre une meilleure qualité de vie et à atteindre l’autonomie par différents services (transport, nourriture, conditions particulières, etc.) ;
• À la préparation des jeunes à s’impliquer dans le futur en tant que citoyens et citoyennes ;
• À la création d’un tissu social ;
• À stimuler la participation citoyenne.

 

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

juillet11

Les Muses

texte et image par Catherine Soucy   Nous sommes des muses et le resterons. Récemment, ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *