Accueil / Nos sens / L'Émotion / De l’impro… romanesque?
jan51

De l’impro… romanesque?

par Benoît Verger-Demers, photos par C.O. Coupe Romanesque

 

Qui dit début décembre dit forcément l’approche du temps des fêtes. Pour Rivière-du-Loup, début décembre rimera dorénavant avec la Coupe Romanesque, un tournoi d’improvisation théâtrale. En effet, la 1re édition a eu lieu du 1er au 3 décembre dernier à la Maison de la culture de Rivière-du-Loup. Cependant, il ne s’agissait pas d’un tournoi ordinaire, car la formule était unique au monde : un joueur solo se retrouve seul face à une équipe entière composée de cinq joueurs. Bref, l’improvisateur contre la bunch. Il s’agit là d’un concept qui n’est pas nouveau pour le Bas-Saint-Laurent, car il a vu le jour il y a quelques années dans le cadre du tournoi d’improvisation collégial L’épopée. Après deux tentatives de ce concept, l’événement fut délaissé temporairement. De retour en force, avec un nouveau nom et une formule revisitée, la Coupe Romanesque regroupait une dizaine d’équipes d’un peu partout dans la province, de l’Outaouais jusqu’en Gaspésie en passant par Québec, afin d’offrir de l’improvisation tout au long de la fin de semaine à la population baslaurentienne. Sur l’ensemble des 33 matchs présentés, les spectateurs ont pu voir une panoplie d’improvisations, de durées variées et avec des catégories aussi farfelues les unes que les autres.

jan49

C’est finalement la formation de l’Acronyme d’Ottawa qui a remporté la Coupe Romanesque par la chaude marque de 4-3 face au joueur solo de la Couef’ de Montréal. Mentionnons tout de même la participation en demi-finale du Club Tupperware, une formation de Québec, autant comme joueur solo qu’en équipe. L’expérience fut très enrichissante pour tout le monde, autant pour les participants que le public. Mentionnons tout de même les incroyables efforts déployés par la populeuse équipe de bénévoles qui ont assuré le bon fonctionnement de cette fin de semaine intense. En effet, Marc-Olivier Dugas Pelletier, l’organisateur en chef, a su s’entourer d’une équipe dévouée et motivée, ce qui a grandement contribué au succès fracassant de la 1re édition. Ayant lui-même déjà organisé plusieurs tournois par le passé et ayant pris part à encore plus en tant que joueur, il a su prendre les meilleurs éléments des divers tournois proposés un peu partout dans la province afin de créer un rendezvous incontournable à Rivière-du-Loup pour les improvisateurs de partout. Soulignons aussi la participation active des commerces et restaurateurs locaux pour leur apport à l’événement, tant par leur soutien financier que par leur accueil chaleureux et agréable dans leur établissement. Il s’agit d’un important aspect souvent oublié et sous-estimé dans de tels événements et les Louperivois étaient bel et bien de la partie.

jan50

Autre fait marquant très important à mentionner, c’est la présence toute spéciale de MAtv Bas-Saint-Laurent, qui a vidéocapté toutes les rencontres de la fin de semaine, en plus d’interviewer les joueurs après les parties et de fournir un contenu complet, pour une éventuelle diffusion sur le canal Vidéotron. Il est très rare d’avoir une captation complète, ce qui rajoute grandement à l’expérience des participants. De plus, la présence d’une caméra sur le plateau principal a rendu possible une diffusion en direct sur Facebook d’une bonne partie des matchs présentés, permettant ainsi au public de partout d’avoir un bel aperçu de l’expérience. La première édition est donc un franc succès, et pour Marc-Olivier alias Molo, il s’agit d’un premier pas vers un événement récurrent, qui on l’espère, ne fera que s’améliorer avec les années.

jan51

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

aout55

Portraits – Marie Pierre Daigle

texte Marie Pierre Daigle collaboration Marie-Claude Joannis   Une artiste en métiers d’art engagée dans ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *